Me Ciré Clédor Ly: « Si le conseil convoque Teliko on peut s’attendre à tous les risques »

Me Ciré Clédor Ly a averti sur les risques et les dangers qui pourraient découler de la convocation de Souleymane Téliko par le conseil de discipline.

L’Union des magistrats du Sénégal (Ums), dont les membres ont fait face à la presse ce vendredi, a décidé de mettre un terme à  toute forme de collaboration avec le Garde des Sceaux. Elle demande le départ de Malick Sall du Ministère de la Justice, l’abandon immédiat de la procédure initiée contre son président Souleymane Téliko et invite les membres élus du Conseil supérieur de la magistrature à suspendre toute activité au sein dudit conseil.

Avocat du Juge Souleymane Téliko, Me Ciré Clédor ly n’a pas fait dans la dentelle. Il s’est insurgé contre ce qu’il qualifie de tentative de fragilisation contre les magistrats à travers son client. «C’est une intimidation des magistrats. Et c’est une tentative de fragiliser davantage les magistrats pour faire en sorte que l’indépendance de la Justice soit réduite à néant», a-t-il déclaré en marge de la conférence de presse.

En effet, la robe noire déclare qu’ «on ne peut comprendre qu’on intimide un magistrat qui  donne une opinion qui concorde avec l’opinion d’une haute Cour de justice et qui soit conforme à l’opinion de la Cour d’appel de Dakar.» Pour lui, cela veut dire que derrière cette intimidation, c’est toute la magistrature qui est intimidée et qu’on veut fragiliser. «Et nous ne l’accepterons pas», martèle-t-il.

Et d’avertir : «Si le conseil le convoque, alors on peut s’attendre à toutes les dérives. Et à tous les risques au détriment des justiciables sénégalais également au détriment de la Justice sénégalaise.

Parce que les magistrats ont des possibilités de riposte. Et leurs avocats ne les laisseront pas partir seuls. Que cela soit  compris. Les organisations des droits de l’homme ne les laisseront pas fragilisés. Il faudrait donc que l’exécutif se ressaisisse.»

Dakar 24

 333 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*