Covid-19.L’OMS suspend les essais cliniques sur l’hydroxychloroquine par précaution

À la suite de la publication d’une étude scientifique jugeant inefficace voire néfaste le recours à la chloroquine ou son dérivé, l’Organisation mondiale de la santé a annoncé lundi avoir interrompu les tests qu’elle mène avec ses partenaires sur ces molécules dans plusieurs pays. NOS SERVICE

Molécules connues et peu onéreuses, l’hydroxychloroquine et la chloroquine avaient suscité beaucoup d’espoir à travers le monde pour tenter de traiter le Covid-19. Mais les risques qu’elles pourraient faire courir aux patients ont jeté ces dernières semaines le discrédit sur ces médicaments.

Après la publication d’une étude parue vendredi 22 mai dans la revue médicale The Lancet, jugeant inefficace voire néfaste le recours à ces antipaludéens, l’OMS a annoncé lundi avoir décidé de suspendre “temporairement” les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine, par sécurité

 74 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*