Ranérou-Découpage administratif-collectif des villages du département revendiquent la création de nouvelles communes.

C’est un secret de polichinelle que dire que plusieurs localités souffrent du découpage administratif dans la région de Matam. Les chefs-lieux de commune sont le plus souvent distant des autres villages de plusieurs centaines de kilomètres. S’y ajoute, que les infrastructures routières sont inexistantes. Après des années de souffrance, et d’espoir, les habitants de ces localités ont décidés de se faire entendre, au cours d’un point de presse tenu à Wouro-Sogui. Le collectif, représenté par une dizaine de personnes a donc décidé de tirer sur la sonnette d’alarme « Nous sommes là aujourd’hui pour demander au président de la république de penser au développement de Ranérou, explique Bocar Diallo, président du conseil départemental de la jeunesse et porte-parole du jour.

L’émancipation de ce département passe sans nul doute par la création de nouvelles communes. Dans ce département, ne regorge que de quatre communes et d’un seul arrondissement, rappelle-t-il. À titre d’exemple, le village de Salalatou se trouve à 100 km du chef de lieu de commune, Houdalaye. Le village de Thionokh se trouve également à la même distance de Vélingara. Ce qu’il faut également savoir, ce qu’il n’y a pas de routes, ce sont des pistes de charrette avec tout ce que cela comporte comme risques. Les habitants de ces villages sont obligés de dépenser entre 6000 et 12 000 Frs Cfa, selon la distance pour un extrait de naissance qui coute 200 F Cfa. Se lamente-t-il. Nous demandons donc au président de la république de penser à un nouveau découpage dans le département de Ranérou pour la création de nouvelles commune et de nouveaux arrondissements. Salalatou, Thionokh, Fourdou Mbayla et Mbem-Mbem sont des localités pouvant devenir des communes ».

Dans la région de Matam, d’autres localités souffrent également d’enclavement, et leurs habitants continuent de braver la chaleur et les conditions de voyage difficiles pour obtenir un document administratif.

Mamadou Adama Ba (Petit Ba), Nguenaaractu.com

 843 Clics