Les États-Unis lèvent les sanctions imposées par Trump au procureur de la CPI Fatou Bensouda

Les États-Unis ont levé vendredi les sanctions contre la procureure de la Cour pénale internationale Fatou Bensouda qui avaient suscité des critiques internationales après avoir été imposées par l’administration de l’ancien président Donald Trump.

La mesure, annoncée par le secrétaire d’État américain Antony Blinken, lève les sanctions imposées à Bensouda dans le cadre de son enquête visant à déterminer si les forces américaines ont commis des crimes de guerre en Afghanistan. Elle retire également Phakiso Mochochoko, chef de la Division de la compétence, de la complémentarité et de la coopération de la CPI, de la liste des ressortissants spécialement désignés.

Dans un communiqué, Blinken a déclaré que le Département d’État avait également mis fin à une politique distincte de 2019 sur les restrictions de visa pour certains membres du personnel de la CPI et a ajouté : « Ces décisions reflètent notre évaluation que les mesures adoptées étaient inappropriées et inefficaces. »

Blinken a déclaré que Washington prenait cette mesure même si elle continuait « à désapprouver fermement les actions de la CPI relatives aux situations afghane et palestinienne » et à s’opposer aux « efforts de la CPI pour affirmer sa compétence sur le personnel des États non parties tels que les États-Unis et Israël. »

 135 Clics