Programme « Tolou Keur » : La commune de Bokidiawé se lance dans une révolution agricole

L’Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande Muraille Verte (ASERGMV), en collaboration avec la commune de Bokidiawé a organisé ce mardi, une cérémonie de remise de diplômes à une trentaine de personnes formées pour la mise en place de forêts composées, médicinales et nourricières à travers un programme nommé « Tolou Keur ».

« Nous sommes ici à Bokidiawé pour réaliser ce programme dénommé Tolou Keur, dixit Karine Fakouri, directrice des écovillages, de la déforestation et de la grande muraille verte. Ce programme est né en plein covid, parce que nous devions, en tant qu’écovillage et filière verte créer

un programme d’urgence pour répondre à la fois à la question alimentaire et sanitaire des populations. Nous avons donc monté ce programme qui a impacté plus 1000 personnes, et qui en formé six cents dans tous les villages que nous avons approchés et qui en ont certifiés soixante, pour réaliser ce que vous avez là aujourd’hui. En résumé, un « Tolou Keur », c’est une forêt médicinale et nourricière », explique-t-elle.

Aly Ndiaye, ingénieur agronome se réjouit de ce périple dans le Fouta et explique qu’en dix jours, 1500 plantes ont été reboisée. « Ces plantes ont été agencée de telle sorte que dans deux mois, vous aurez des fruits et légumes à consommer. Il y a ici des plantes médicinales, les arbres et un poulailler. Je rappelle que cinq jeunes ont été formés et travaille au quotidien dans ce Tolu Keur ».

L’adjoint au maire de Bokidiawé , en l’occurrence Aliou Sall , par ailleurs directeur de l’état civil, apprécie ce programme à sa juste valeur. Il dit « Nous sommes dans la vallée, une zone agricole, et donc, un tel projet nous permet à la fois de lutter contre l’immigration clandestine, le chômage, mais aussi contre l’avancée du désert. Ce programme renforcera aussi la commune de Bokidiawé dans son engagement à approvisionner les différents marchés de la commune en produits maraîcher locaux ».

Et d’après Aliou Ousmane Sall, « La commune de Bokidiawé compte labelliser ce programme et le dupliquer dans les autres localités. Nous en avons la volonté politique et le maire Khalilou Wagué qui s’est toujours retroussé les manches pour le développement de la commune, a décidé de s’impliquer personnellement pour la réussite de ce Tolou Keur »

Petit Ba , Nguenaaractu.com

 965 Clics