Reprise des cours dans le Supérieur : une reprise graduelle validée

La Faculté de médecine, les écoles et instituts de l’Ucad vont dresser chacun son propre plan de reprise. Ce sera dans le cadre de la reprise graduelle qui a été finalement validée par les étudiants, après leur rencontre d’hier avec le recteur.

Les étudiants acceptent finalement la reprise graduelle à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad) à partir de ce matin après près de 6 mois d’arrêt à cause de la pandémie de Covid-19. Suite à leur rencontre d’hier avec le recteur Ahmadou Aly Mbaye, président de l’Assemblée de l’Université, les présidents d’amicale des facultés, écoles et instituts : Faseg, Flsh, Fsjp, Fst etc. ont validé le plan défini par l’Ucad vendredi, lors d’une conférence de presse. Les écoles et instituts comme l’Esp, le Cesti, la Fastef, l’Iface ou la Fac médecine devront attendre un plan de reprise fixé par les établissements respectifs. «Les écoles et instituts, la Faculté de médecine, pharmacie d’odontologie et de stomatologie, la Faculté des sciences de l’éducation et de la formation, pour chacun de ces établissements, un plan de reprise concerté tenant compte du respect des mesures sanitaires sera proposé», informe le document.
Par ailleurs, il a aussi été décidé du respect des mesures sanitaires dans le campus pédagogique et social. Pour la Faculté des lettres et sciences humaines, le protocole d’accord invite à entamer les évaluations avec tout le premier cycle, tout en laissant le soin aux instances facultaires de faire la programmation adaptée à la situation. Ensuite, il est préconisé la prise en compte, en accord avec les étudiants, des spécificités de la faculté dans le plan de reprise. Concernant la Faculté des sciences et techniques, le document appelle à la prise en compte des «spécificités selon les prescriptions de l’Assemblée de l’Université et de faire les évaluations du semestre 1 pour le premier cycle selon la programmation proposée par les instances». S’agissant de la Faculté des sciences économiques et de gestion, l’accord invite à la finalisation des «examens du Master 1 de l’année académique 2018-2019 et de préparer un plan de reprise qui tienne compte des spécificités de la Faculté». Aussi, la Faculté des sciences juridiques et politiques doit «prendre en compte les spécificités selon les prescriptions de l’Assemblée de l’Université et de faire les évaluations du semestre 1 pour le premier cycle selon la programmation des instances». Enfin, les amicales d’étudiants demandent leur implication dans le plan de communication de l’Ucad et l’application du protocole sanitaire.

le quotidien

 383 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*