Visite du Président à Wouro-Sogui : Forte mobilisation de l’APR authentique

Wouro-Sogui a réservé un accueil chaleureux à Ismaila Dembélé et Ousmane Sy, deux membres de la coalition Benno Bokk Yakaar. Une marée humaine a suivi le cortège de Danthiady au domicile d’Ismaila Dembélé. Dans cette caravane aux allures de campagne électorales, les deux leaders étaient accompagnés de leurs camarades, Samba Alassane Thiam, secrétaire général de l’Artp, de Samba Ciré Dia, 1er vice-président du conseil départemental de Matam, et de Cheikh Oumar Sy, responsable politique du Rewmi.

Cette coalition, si l’on en croit Ismaila Dembélé « est l’alliance authentique qui accompagne le président Macky Sall. Nous avons mobilisé nos bases respectives, pour dire merci au chef de l’État pour les réalisations faites dans le pays, mais aussi dans la région et ici à Wouro-Sogui, explique-t-il. Vous avez en face de vous, une coalition sans opportunisme, sans calcul. Nous nous sommes engagés pour porter les changements attendus au niveau de la commune. Donc au-delà de l’accueil royal que nous allons réserver au président Macky Sall, nous espérons que cette coalition pourra redorer le blason de cette commune. Le défunt président du Gabon, feu Omar Bongo disait que le Gabon était une belle jeune fille, je pense qu’on peut en dire autant pour Wouro-Sogui ».

M. Dembélé, qui également le président du conseil d’orientation du fond national de la microfinance s’est également exprimé sur l’emploi des jeunes, un sujet alimente le débat dans la région de Matam. « Le président de la république a pris toutes les dispositions pour que les jeunes puissent travailler. Les financements sont déjà en place, et nous sommes prêts à l’accompagner »

Le secrétaire général de l’Artp, en l’occurrence Samba Alassane Thiam qui a joué un grand rôle dans la mobilisation, a tenu à s’exprimer sur l’affaire des affiches qui a fait couler beaucoup d’encre dans la journée de samedi. « C’est qui s’est passé, est un incident qui est derrière nous. Notre intention était de décorer l’espace public de la ville aux couleurs de l’APR et l’image du président de la république. Il s’est trouvé que la gendarmerie a été contactée pour nous intimer l’ordre de retirer nos affiches. C’était le vendredi soir. Alors, j’ai discuté avec le commandant de brigade pour lui faire comprendre qu’il n’y avait aucun lien entre la mairie et l’ageroute qui est propriétaire du panneau. Explique-t-il. Donc ce samedi, quelqu’un m’a informé pour me dire que des jeunes étaient de retirer les banderoles. Je me suis déplacé pour m’enquérir de la situation et les gendarmes m’ont maitrisé pour conduire à la brigade. Mais c’était juste dans le souci d’éviter les attroupements et les débordements. Le commandant de brigade qui est quand même très compréhensif, nous a conseillé fraternellement de calmer les choses, et de tempérer les ardeurs », conclut-il.

Les membres de cette coalition Benno Bokk Yakaar authentique vont continuer leur travail de massification et de mobilisation, pour réserver au chef de l’État, l’accueil qu’il mérite.

Mamadou Adama Ba (Petit Ba) , Nguenaaractu.com

 1,477 Clics