Bokidiawe- Asufor : Une Situation confuse qui divise la population

Il y a un mois , le Maire de la commune de Bokidiawe , Kalidou Wagué a fait une aide en achetant une pompe et a promis aussi de faire une autre aide à la nouvelle équipe mais sa condition est que le village mette en place une équipe jeune , dynamique et très engagée tout en demandant de faire table rase de tous les arriérés et qu’on crée une nouvelle équipe pour diriger le forage et une fois que cette nouvelle équipe installée il va les aider .

Après son départ , les deux Bokidiawé (Soninké et Halpular) ont chacun d’eux choisi ses délégués devant des autorités coutumières et administratives et ces délégués choisis se sont rencontrés pour former un bureau .

Selon certaines sources une fois que ces délégués ont été pris , le Maire s’est retourné pour dire qu’il ne reconnait pas certains délégués . Les uns du point de vue de leur âge , les autres qui ont été choisis comme trésorier que ça ne lui convenait pas et que c’était à lui de choisir un trésorier et que le président même choisi , il n’était pas preneur . Et cette situation a mis le village dans une situation très confuse. Depuis lors , le forage croupi .

voici les propos de M Badara Bocoum , un des délégués de Bokidiawé Poulaar

je remercie le Maire d’avoir aidé le forage en achetant une pompe et en promettant une fois la nouvelle équipe mise en place de faire un don de 10 millions pour le paiement des factures mais que cela ne l’autorise en aucun point à intervenir dans le choix des délégués qui est une prérogative strictement détenu par les populations et usagers du forage . Le Maire n’est pas compétent pour imposer des délégués ou un trésorier dans la constitution de l’Asufor a – t-il ajouté .

Badara Bocoum Délégué Bokidiawé Poulaar joint par l’équipe de Nguenaar Actu

Au moment où le choix des délégués a posé beaucoup de problèmes , l’administration territoriale est intervenue en l’occurrence le sous préfet et le représentant régional de l’hydraulique. Pour le Sous préfet , le choix des délégués se fera qu’en présence des chefs coutumiers et administratifs (Imam et Chef de Village ) ajoutant qu’un conseiller municipal ne peut être délégué . Il a aussi renvoyé les villages dans leurs casernes pour qu’ils fassent le choix de leurs délégués afin qu’il puisse tenir une reunion le vendredi 04 septembre 2020 ; sinon , une commission » adoc » verra le jour .

Quarante huit heures (48 h ) après , les réunions n’arrivent toujours pas à se s’entendre , trop de contestations . On assiste à des clans ceux qui épousent l’idée du Maire et ceux qui vont pas avec .

Pour l’imam Habba Chérif , un désordre total a été semé chez lui , raison pour laquelle une réunion ne pouvait se tenir . Du côté du village soninké , le choix des délégués qui a été fait est encore contesté par quelques personnes rapportent nos sources .

La rédaction

 1,914 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*