Cellou Dalein Diallo : « Nous allons contester ce hold-up électoral par la rue »

Crédité de 33,50% des voix par la Céni, Cellou Dalein Diallo rejette en bloc et compte se faire entendre. Sur les ondes de RFI, l’opposant guinéen affirme que lui et ses militants vont descendre dans la rue pour dénoncer ce qu’il appelle un « hold-up électoral ».

« Nous allons contester ce hold-up électoral par la rue et nous sommes en train de constituer des dossiers, très difficilement, puisque nos locaux sont occupés et nous n’avons pas accès à nos documents. Mais nous allons quand même saisir la Cour constitutionnelle », a-t-il fait savoir.

Pour Cellou Dalein Diallo, la défaite de son rival Alpha Condé est connue de tous. Et il estime que la présence d’experts internationaux aurait pu rendre les choses plus faciles. « Nous aurions voulu par exemple que la Cour constitutionnelle soit assistée par des experts électoraux internationaux pour construire les contentieux. Nous sommes convaincus que si on a un juge électoral neutre et indépendant, il n y a aucun doute qu’ils vont rétablir la vérité et nous rétablir dans nos droits », estime-t-il.

Le leader de  l’UFDG a aussi déploré les nombreux morts dénombrés depuis le scrutin de dimanche dernier. « Mais ce qui est plus déplorable, c’est la répression qu’on inflige dans les quartiers favorables à l’opposition où policiers, gendarmes et l’armée sont en train de se livrer à toutes sorte d’exactions. Il y a eu des morts, des blessés et les prisonniers n’ont pas eu à manger ni à boire depuis deux à trois jours », a ajouté Cellou Dalein Diallo.

 1,451 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*