Coronavirus-Quelles leçons les populations du fouta doivent tirer de cette crise?(par yéro Guissé)

Aujourd’hui le FOUTA subit de pleins fouets les conséquences de la pandémie du Covid19. La hausse des prix des denrées alimentaires (surtout dans la région de Matam), l’augmentation des prix du transport dû aux nouvelles mesures prises et l’insuffisance d’infrastructures sanitaires entre autres risquent d’affecter beaucoup de couches sociales.

Avec le confinement prolongé d’une partie de la Diaspora (principale source de revenus des populations du Fouta), la situation risque de s’aggraver ! Malheureusement beaucoup de maires et d’autorités politiques restent confiner à Dakar contrairement aux périodes électorales. En cette période de crise sociale, les populations du Fouta doivent également s’inquiéter sur la répartition équitable de l’aide alimentaire annoncée par l’État car n’ayant pas des autorités capables de porter leur doléances.

Sur le plan éducatif, les apprenants sont affectés par le Covid19. En effet avec une mauvaise qualité du réseau internet, il est presque difficile pour les élèves de beaucoup de villages de se connecter et de suivre les cours sur les plateformes en ligne.

Cette pandémie doit nous enseigner davantage sur le sens des priorités et d’interpeller encore plus nos autorités sur le vrai sens de la politique à savoir « l’art de gérer les affaires de la cité ». J’ose espérer qu’au sortir de cette crise, le « #Binguel_Borowo » va enfin se tresser et que le #Titre_foncier_electotal tiendra son rang dans le « Sénégal émergent ».

Qu’Allah nous protége et nous préserve ! Amin

A bon entendeur. SALUT !!!
Yero Guisse, Citoyen du Fouta

 92 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*