Gambie- Barrow appelle ses compatriotes à la prise de conscience de la dangerosité de la pandémie

Critiqué pour sa gestion de la pandémie, le président gambien Adama Barrow s’est adressé à ses compatriotes hier. Et pour la première fois, en langues nationales, sur la pandémie. Barrow s’est livré à un exercice sans précédent en s’adressant à ses concitoyens dans quatre langues : mandingue, pulaar, wolof et soninké. Appelant à la prise de conscience de la dangerosité de la pandémie, il a exhorté les Gambiens au respect des règles prescrites par les autorités sanitaires. Non sans leur demander de mettre la main sur la poche pour combattre, ensemble, la pathologie

 Compatriote de tous les bords, je vous interpelle pour une union sacrée contre le coronavirus à Covid19. Un téléthon a été lancé pour permettre de mobiliser des fonds pour la riposte. Il y a eu un élan de solidaire extraordinaire. En quelques jours on a pu mobiliser 15 millions de dalasi, près de 200 millions Cfa. Ce n’est pas négligeable mais nous pensons que l’on peut mieux faire. Nous avons reçu la liste des contributeurs. Il y a beaucoup de commerçants qui n’ont pas encore répondu à l’appel. Nous avons des commerçants à succès dans ce pays. On les exhorte à mettre la main à la poche. C’est un geste civique qui ne sera jamais vain. Il ne s’agit pas d’une contrainte bien sûr mais c’est un élan patriotique pour combattre l’ennemi commun. La générosité est un acte très loué dans notre religion. Cette générosité ne veut pas dire que l’Etat reste inerte. Mon gouvernement est résolument engagé pour mettre les moyens qu’il faut pour arriver au bout de la pandémie. C’est dans ce sens que j’ai déjà décaissé 500 millions de dalasi, près de 60 milliards CFA pour apporter la riposte. Nous mesurons l’impact négatif qu’a généré la maladie sur tous les secteurs de l’économie. Nous sommes en train de dévaluer quelle sorte de soutien nous allons apporter à nos compatriotes dont les activités sont plombées par la pandémie. Nous ferons de notre mieux. Mais l’essentiel c’est que l’on soit solidaire face à l’épreuve. »

Emedia

 72 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*