Guinée: Quatre personnes tuées par le virus Ebola !

En Guinée, près de cinq ans après la fin de l’épidémie d’Ebola, le virus pourrait refaire surface. Deux cas ont été confirmés au laboratoire de Guéckédou en Guinée forestière. « Les échantillons positifs sont arrivés à Conakry pour un second test », a indiqué à RFI le ministre de la Santé, le colonel Remy Lama.

Le ministre de la Santé guinéen avait indiqué plus tôt à l’AFP que quatre personnes étaient décédées de cette fièvre hémorragique dans son pays, première résurgence signalée de la maladie en Afrique de l’Ouest, d’où était partie la pire épidémie de l’histoire de ce virus (2013-2016).

“On est vraiment préoccupés, il y a déjà quatre décès de la fièvre hémorragique à virus Ebola dans la région de Nzérékoré (sud-est), dont deux à Nzérékoré même et deux dans la sous-préfecture de Gouéké”, en Guinée forestière, a déclaré samedi à l’AFP le ministre de la Santé, Rémy Lamah

Un groupe d’alerte est sur place, une réunion de crise prévue dimanche 14 février et un cas contact serait actuellement en isolement dans la capitale selon l’Agence nationale de sécurité sanitaire. L’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest avait fait plus de 11 000 morts entre 2013 et 2016.

 212 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.