Hommage à Monsieur le Gouverneur de la Région de Matam(Par Abdoulaye Thiéne Daff)

Dès l’entame de mon hommage, je tiens à vous adresser mes chaleureuses félicitations pour votre gestion sans faille de la lutte contre le Covid-19, vous exprimer mon satisfecit total de votre stratégie gagnante et vous formuler mes remerciements les plus sincères pour votre sensibilité sur la question et votre disponibilité. De jour en jour, en consultant le communiqué du ministère de la Santé et de l’Action sociale, un sentiment d’appartenance et de d’assurance m’animent. Et, je le dois d’une part, à la bonne veille de la cellule de crise que vous avez installée.


Après 88 jours (près de 3 mois) que le premier cas de contamination est identifié dans le pays, aujourd’hui, on décompte plus d’un millier de patients. Depuis lors, la région dont vous êtes le premier magistrat est épargnée. La cellule d’alerte et de renseignement, synchronisée à la réaction rapide du personnel de santé ont permis de retracer le parcours de certains et mettre en quarantaine d’autres. Cela signifie que le dispositif que vous avez mis en place a anticipé sur tout mouvement suspect et a très bien fonctionné. Vous et votre équipe avez pu relever le défis de toute une communauté, veillé à l’application des mesures définies par nos experts et garanti la sûreté de la région que vous avez bunkerisé face au virus.
Au moment où je suis entrain d’écrire ces lignes, une brèche est entrain d’être ouverte avec l’arrivée de centaine d’enseignants en provenance des zones à risque. Cependant, je reste toujours confiant que cette nouvelle vague massive ne signifiera pas un relâchement de votre part et le sentiment d’impuissance ne s’installera pas. Je vous encourage alors au redoublement d’effort pour maintenir le verrous contre le virus et assurer la sécurité de vos concitoyens. Toutefois, soyez rassuré que s’il advienne qu’un premier cas se manifeste dans la région, cela ne mettrait aucunement en doute de la réussite totale de la lutte contre le Covid-19 et de vos objectifs. Vous avez réussi avec brio votre mission.


Dés le Mardi prochain (02 Juin), les écoles rouvriront leurs portes aux milliers d’élèves et enseignants, leur contact dès les premières heures sera inéluctable pour diverses raisons (affectibilité, retrouvaille, camaraderie …). Cependant, tous seront conscients que rien ne sera plus comme avant. Les procédures et les règles changeront, du lavage des mains, à la distanciation des élèves, en passant par le nez et la bouche masqués à la limitation du nombre d’élèves par classe ; ce nouveau décor nous rappellera que l’ennemi invisible n’est pas loin. Ainsi, ce seront les mesures individuelles et collectives conscientes qui permettront de minimiser les risques. Toutefois, nous comptons et osons espérer à la réaction rapide des autorités administratives et sanitaires en cas de dysfonctionnement.


Pour finir, je suis toujours optimiste à l’idée que la région gardera son exception et je reste convaincu que le pays viendra au bout de ce virus. Tout en vous réitérant mes chaleureuses félicitations, je vous adresse mes meilleurs vœux de santé et à toute la nation. Qu’Allah assiste tous les patients et accepter nos prières formulées lors du mois béni de Ramadan et à l’occasion de la fête de Korité. Je vous prie d’agréer Monsieur le Gouverneur, l’expression de mon profond respect.

Abdoulaye THIENE
Professeur de Collège au CEM Agnam Civol
Secrétaire Général Adjoint
Fouta Développement International
Fouta-Dev/ Sénégal

 118 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*