Justice : l’activiste Assane Diouf risque gros

Assane Diouf, surnommé « l’insulteur public numéro 1 », a bénéficié d’un deuxième retour de parquet, informe L’AS.

Il fera face au juge d’instruction qui décidera de son sort.Il risque gros car il est visé pour les délits « d’injures publiques par le biais des Ntic, offense au chef de l’État, appel au soulèvement et outrage à agents dans l’exercice de leur fonction 

 66 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*