Ligue 1 : l’OM s’impose face au PSG pour la première fois depuis neuf ans

Les Marseillais ont tenu le choc dimanche face aux Parisiens et renoué avec la victoire au Parc des Princes, grâce à un but de l’attaquant Florian Thauvin. Fortement diminué, le PSG enregistre sa deuxième défaite de la saison.PUBLICITÉ

L’OM a tenu le choc (1-0), dimanche 13 septembre, face à un PSG en difficulté, lors de cette troisième journée de Ligue 1 au Parc des Princes à Paris. Ce Classico a une saveur toute particulière pour les Marseillais, puisque le club signe sa première victoire face aux Parisiens depuis… 2011 au Vélodrome.

L’attaquant Florian Thauvin a offert la victoire à son équipe, en marquant à la trentième minute, sur un coup-franc de Dimitri Payet. La rencontre électrique s’est soldée par cinq exclusions, deux côtés marseillais et trois côté parisien, dont Neymar.

Marseille s’était présenté dans ce Classico avec plus de certitudes sportives, d’autant qu’il a remporté sa première rencontre dans le championnat français (3 à 2 face à Brest le 30 août) quand son adversaire parisien s’est incliné pour son retour en Ligue 1 (1-0 contre Lens le 10 septembre).

Fort d’une série en cours de 17 victoires en 20 matchs toutes compétitions confondues face à l’OM, le club de la capitale a espéré jusqu’au bout poursuivre sa domination sur son rival marseillais. En vain. L’entraîneur du Paris SG Thomas Tuchel avait pourtant choisi d’aligner dès la coup d’envoi sa superstar brésilienne Neymar, qui a repris l’entraînement vendredi après avoir guéri du Covid-19. 

Des clubs fragilisés par le Covid-19

Pour rappel, depuis début septembre le PSG a vu sept de ses cadres testés positifs : Neymar, Angel Di Maria, Keylor Navas, Leandro Paredes, Mauro Icardi, Marquinhos et Kylian Mbappé. 

L’OM n’a pas non plus été épargné par le virus au mois d’août, ayant même dû décaler son premier match de la saison face à l’AS Saint-Étienne en raison de plusieurs joueurs testés positifs, mais le club phocéen a depuis récupéré ses forces vives.

Outre la situation sportive et sanitaire de ce Classico, le PSG-OM de ce dimanche a aussi été émaillé de quelques passes d’armes entre les deux clubs qui font le folklore de ce sommet de la Ligue 1.

Dimitri Payet a allumé la première mèche le 23 août… Après la défaite du PSG face au Bayern Munich en finale de Ligue des Champions. Le milieu olympien a relayé sur Twitter un GIF rappelant que seul son club avait une étoile européenne au-dessus de son emblème. « C’est de bonne guerre entre deux clubs rivaux », a justifié le joueur en conférence de presse, vendredi.

Avec AFP

 351 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*