Mali : les citoyens maliens exigent le départ immédiat de IBK

Le vendredi noir annoncé par certains manifestants à Bamako commence à se dessiner. Les premiers manifestants sont déjà installés sur la place de l’Indépendance de Bamako. Habillés pour la plupart en gilet jaune, les premiers contestataires arrivés sur le lieu du meeting des mouvements et partis politiques de l’opposition clament la démission du Président de la République. « Nous sommes là depuis plusieurs heures. Et nous y resterons jusqu’à ce que le Chef de l’Etat quitte ses fonctions », déclare un groupe de manifestants, interrogé par l’équipe de reportage de mali-web.
Ils sont environ 200 personnes à investir déjà le lieu. Un important dispositif des forces de sécurité et de l’ordre accompagné des véhicules de la protection civile est déployé sur le site. La cité administrative située à quelques mètres du lieu de la contestation est également sécurisée par les forces de l’ordre et de sécurité.
Une tribune est également bien installée pour les différentes interventions.
Dans quelques instants, c’est-à-dire après la prière du vendredi, l’Imam Mahmoud Dicko et plusieurs responsables des partis politiques de l’opposition vont tenir un rassemblement au cours duquel ils vont dénoncer la mauvaise gouvernance

 60 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*