Matam : L’ Association Espoir for Africa au service de l’entrepreneuriat féminin

L’Association Espoir for Africa a mis à la disposition des femmes du GIE « Jokkere Endam » un château d’eau pour leur permettre d’alimenter leur jardin potager . Composé de centaine de femmes, ces dernières ont eu au par avant à payer des factures d’eau très coûteuses par rapport à leur consommation.

Un projet qui date en Août 2019

Août 2019 , une dame du nom de Ramata Sall a rendu visite aux cent cinquante femmes qui selon elles , sont restées une année sans cultiver , une cause due à un endettement de 1.000.000f CFA . Face à une telle situation, la jeune femme a décidé de reprendre les choses en main pour aider ces femmes à reprendre force et subvenir à leur besoin.

Le projet devrait durer que six mois voir un an mais l’avènement du coronavirus a vu toutes les activités se ralentir. La dame n’a pas lâché et a cru à ce projet. Selon Ramata Sall , le fait de laisser ces femmes dans des difficultés est une fuite de responsabilité. L’association Espoir for Africa est venue pour redonner de l’espoir à ses individus qui croient à la sueur de leur front ajoute la dame de fer .

Après un an de projet, les cent cinquante femmes du GIE ont enfin leur château d’eau. Ce joyau est venu à son heure et permettra non seulement d’alimenter le jardin mais aussi le GIE ne dépendra plus de l’asufor en eau si tout va mieux . Pour rappel, ce projet a été totalement financé par Ramata sall et son association Espoir for Africa sans l’appui des autorités étatiques.

Interrogé par Nguenaaractu.com, la présidente des femmes du GIE a manifesté sa satisfaction à ce geste noble de Ramata sall , qu’il considère comme héroïque et très sociale . Au-delà de l’entrepreneuriat féminin, l’association Espoir for Africa s’active sur l’éducation des enfants et le projet zéro déchet plastique dans le département de Matam.

Nguenaaractu.com

 648 Clics