Matam : La population de Taabé, les oubliés de la commune de Dabia.

Manque d’eau potable et d’électricité, insuffisance d’infrastructures sanitaires, le village de Taabé est dans un désarroi total Situé sur la route nationale 2 , l’axe Thilogne – Ourossogui, Taabé est un hameau de la commune de Dabia . Malgré sa position géographique confortable, Taabé manque de tout .

 » Nous sommes les oubliés du Sénégal, ici il n ya rien , nous consommons l’eau de puits depuis 1989 , dès la tombée de la nuit ,nous vivons dans l’obscurité. Pour se soigner il faudra parcourir des kilomètres parce que nous ne disposons d’une case de santé  » révèle Mamadou Amadou Ba un habitant de la localité qui parle au nom de la population Les chantiers que vous voyez , nous ont mis dans des difficultés. Ils ont transformé notre espace d’eau en une espace vide , nous sommes obligés de parcourir des kilomètres pendant la saison sèche pour sauver notre bétail ajoute le porte parole de Taabé. Pour Mamadou Amadou Ba , les autorités étatiques ne font que promettre des choses qu’ils ne feront jamais.

Les files d’électricité traversent Taabé d’en haut pendant la nuit les lampes à pétrole et les lampes torches assurent l’éclairage de l’hameau . Cette partie oubliée du Sénégal réclame ses droits et demande à l’État de revoir sa politique de développement.

Nguenaaractu.com

 251 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*