Matam- la population donne une appellation au couvre-feu : « Ndiaré nangué mouti » à Bokidiawe

Cette image montre comment est l’arrêt du garage de Bokidiawe à l’approche du coup d’envoi du couvre – feu . Les habitants de Bokidiawe l’ont collé un surnom « Ndiaré nangué mouti « qui signifie en wolof « Ndogou diotna »ou l’heure de la rupture du jeûne . Depuis le début des couvre-feux , les populations sont habituées et respectent les consignes . Pour certains , c’est une bonne chose parce que ça leur permet de rester chez eux avec leur famille .Tandis que d’autres voient çà comme une punition et privée de liberté.

Nguenaar actu

 102 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*