Matam- Souleymane Barka Ba , le parcours d’un combattant ( Par souleymane Ndiong)

Il naquît à Matam, il fit ses études primaires et secondaires à Matam sous l’éducation de ses nobles parents. Après le lycée Seydina Limamou Laye de Pikine où il obtînt le Baccalauréat, Souleymane Barka Ba continua ses études à l’université Cheikh Anta Diop. Au Duel 2, répondant à l’appel du Président Abdou Diouf pour diminuer le taux brut de la scolarisation des enfants qui était en baisse drastique, Jules Ba comme l’appelle affectueusement ses amis se lança dans le volontariat et servit comme enseignant dans sa région natale. Installé dans son terroir Souleymane Barka Ba ne pouvait accepter l’enclavement de sa commune capitale départementale.

L’autre Jules Ba , la révolution dans le sang

Avec un groupe d’amis ils organisèrent les populations à manifester pacifiquement. Il était inadmissible pour lui que les véhicules de transport à cette époque quittent Dakar et refusent d’arriver à Matam tellement la route était défectueuse. Entre autres difficultés: l’éclairage public faisait défaut, le conseil de la jeunesse n’était pas dynamique et Matam n’avait pas d’antenne de télévision. Il sera choisi par ses pairs comme président du conseil communal puis départemental. C’est dire que son combat pour sortir son terroir de l’ornière ne date pas d’aujourd’hui.

Jules , l’homme social

Amoureux des études et ayant une attention particulière aux cas sociaux Jules se lança dans la protection sociale à Turin en Italie à l’école de formation du BIT où il sortira académicien de la protection après maîtrise du socle de la protection sociale. A l’Enstp Souleymane décrocha son diplôme d’ingénieur de formation et conseil Affable et altruiste, agriculteur et et éleveur Souleymane Barka Ba incarne les vertus de » jom » et à coup sûr il est l’homme qu’il nous faut aujourd’hui.

Nguenaaractu.com

 1,295 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*