Me Malick Sall, ministre de la Justice : « Rien ne peut s’opposer à ce que l’Assemblée puisse continuer son travail »

La commission ad hoc mise en place par l’Assemblée nationale pour se prononcer sur le levée ou pas de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko a donné carte blanche à la plénière pour passer à l’acte. Ce qui a soulevé quelques échanges au niveau de l’Assemblée nationale. Le ministre de la Justice est monté au créneau pour recadrer le débat.

« Il y a eu une ignorance ou interprétation erronée du droit. Je pense que cette interprétation volontaire a été corrigée par le rapporteur. Rien ne peut ne s’opposer à ce que l’Assemblée puisse continuer son travail « , a fait savoir Me Malick Sall.

L’Asnews

 355 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.