Pénurie d’eau à Dakar et à l’intérieur du pays : « une conjonction de plusieurs facteurs » selon Seydou Gueye

Invité de l’émission « Objection » de la radio Sud Fm de ce dimanche, le ministre conseiller en communication du président de la République a éclairé la lanterne des sénégalais sur les raisons de la pénurie d’eau à Dakar et à l’intérieur du pays.

Selon Seydou Guèye cette situation s’explique par «une conjonction de plusieurs facteurs». «On fait plus que le constater cette pénurie. On y apporte des solutions. J’exprime ma compassion et celle du gouvernement aux hommes et femmes, aux ménages sénégalais qui ont des difficultés à avoir une alimentation correcte en eau en quantité et en qualité suffisantes», lance-t-il d’emblée.

Mais, ajoute-t-il, «il faut considérer que nous sommes dans une phase de pic de la consommation due à la saison». A l’en croire, «pour comprendre ce qui se joue, il faut savoir qu’il y a une conjonction de plusieurs facteurs. D’abord, nous avons engagé des travaux de maintenance à Nguithie, qui contribue pour 50 000 m3 d’eau par jour. Il y a également les dysfonctionnements des forages du littoral qui ont eu des problèmes d’alimentation en électricité. Il y a la faible force des surpresseurs de Mékhé et de Kanète. La pression est faible et on alimente difficilement Ouakam».

Le ministre conseiller en communication du présidenr Sall qui prédit un retour à «une situation à la normale» dans quelques semaines, souligne qu’en termes de production, «nous avons retrouvé 436 000 m3 d’eau sur un nécessaire de 450 000 m3. Donc, nous sommes à un peu moins de 14 000 m3 de déficit».

D’ailleurs insiste-t-il pour exempter la société de distribution d’eau de tout reproche, «la Sones, qui assure l’exploitation, n’a remonté aucun grief contre la Sen’Eau».

 102 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*