SONKO : « TOUS CEUX QUI PARLENT DE 3E MANDAT MÉRITENT LA PRISON »

Ousmane Sonko est intransigeant. Il ne veut pas entendre parler de troisième mandat. Car, pour lui, le président de la République est en train d’exercer son deuxième mandat et qu’il quittera le fauteuil présidentiel, qu’il le veuille ou pas. Il a fait ce discours musclé lors de son face à face avec la presse après qu’il a visité les zones inondées de la banlieue de Dakar. « Nous considérons que la décence interdit dans ce pays que les gens osent parler de troisième mandat. Tous ceux qui parlent de troisième mandat méritent la prison parce que ce sont des pyromanes. Nul ne peut faire deux mandats consécutifs. C’est du français ». Foncièrement contre ce débat sur la question du troisième mandat, Ousmane Sonko estime que même si la constitution permettrait à Macky Sall de se présenter pour une troisième fois il devrait le refuser d’autant plus qu’il n’a présenté aucun bilan qui milite en sa faveur. « Il a fait 7 ans dans ce pays et, son bilan, est zéro. A part emprisonner et radier des opposants, il n’a rien réalisé d’autres », a déclaré Ousmane Sonko. Et d’ajouter : « il n’y a pas de bilan dans le secteur de l’emploi, pas de bilan dans le secteur de l’assainissement encore moins dans le secteur de la Santé. L’Education, n’en parlons pas. Aucune des universités du Sénégal ne fonctionne. Ce pays n’appartient pas à ceux qui parlent de troisième mandat. Ils ne l’ont pas hérité ».

D’après Ousmane Sonko, que Macky Sall prépare ses valises car il ne lui reste que 3 ans au pouvoir. « Qu’il se le tienne pour dit. Au soir de l’élection présidentielle de 2024, il ne sera plus président. Après, il va rendre compte, lui et tous ceux qui sont autour de lui », prévient-il.

 461 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*