Vols internationaux : Le Sénégal répond à l’Union européenne

Réponse du berger à la bergère ! Quelques heures seulement après le communiqué officiel rendu public par le Conseil de l’Union européenne – et publié par Seneweb – excluant le Sénégal de la liste des pays « autorisés » à entrer dans l’espace Schengen, Dakar a réagi.
En effet, dans la circulaire n°3 mise à jour, ce jeudi 16 juillet, par le ministre du Tourisme et des Transports aériens Alioune Sarr, il est clairement établi les conditions de trafic exigées par le Sénégal.
« Les compagnies aériennes dont les programmes d’exploitation ont été approuvés par l’Autorité de l’aviation civile ou qui disposent d’une autorisation ponctuelle, ne sont autorisées à embarquer que les passagers qui remplissent les conditions », a écrit Alioune Sarr.
D’abord, selon la même source, « le passager doit être résidant d’un pays qui ne figure pas sur la liste des pays dont les résidents sont affectés par une restriction temporaire de déplacement non essentiel vers le Sénégal ».
Une source de Seneweb de préciser que « ces conditions sont appliquées à tous les pays européens qui appliquent les restrictions au déplacement des Sénégalais ». Ensuite, « en cas de transit au Sénégal, le passager doit remplir les conditions requises et publiées par le pays de destination ».

 68 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*