Coronavirus- Si je reste chez moi ,je meurs(par Abdou Rahmane Diène)

A vous messieurs et dames les sauveurs du monde .

Vous me demandez de rester chez moi mais vous ignorez tout de mon existence , ma dure existence . Le coronavirus me fait peur autant qu’il me terrorise . Je n’ai pas le choix , rester est un luxe que je ne peux me permettre même en cette période d’état d’urgence .Je n’ai pas de salaire et vous me demandez de rester chez moi .

Vous , qui m’exhortez à rester chez moi , vous logez dans des villas , ou dans des appartements fermés . Vous avez des écrans plats avec un abonnement canal + , vous avez des frigos où vous conservez un gros stock de viande . Vous utilisez la cuisinière à feux ou modestement la bonbonne de Gaz faire vos repas . Vous avez aussi le wifi pour vous connecter et vos applications pour faire toutes vos opérations . …Et vous voulez aussi que je reste chez moi .

Mais moi je vis dans une maison en banco , sans clôture . C’est la femme du voisin qui offre souvent à la mienne du sel . J’ai deux épouses et plusieurs bouts de bois de dieu . Je n’ai aucune qualification professionnelle , mais j’ai un cœur vaillant . Je suis manœuvre , je suis charretier , je suis « boudiou man  » , je suis marchand ambulant . Je suis tout sauf un paresseux . Je dois sortir pour trouver la « dépense ».

Vous me demandez de rester chez moi mais vous n’avez pas pensé à m’envoyer un sac de riz ou un bidon d’huile . Alors si je reste chez moi au bout de deux jours , je sortirai , un autre virus plus mortel que le covid 19 me poussera dehors . Je sortirai à la quête de ma pitance et vous me taxerai d’ignorant ou d’inconscient mais un ventre affamé n’a point d’oreilles .

Pensez à ma condition et oubliez votre confort avant de me demander de rester chez moi . Je ne refuse pas de rester de chez moi mais trouvez moi d’abord l’antidote de l’autre virus (la faim) , que vous ignorez et qui rôde en permanence autour de chez moi , moi le pauvre .

Abdou Rahmane Diène

 108 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*