Education : L’Useg exige des sessions de rattrapage pour les classes intermédiaires !

Les syndicats regroupés au sein de l’Union syndicale pour une éducation de qualité (USEG) exigent de l’Etat du Sénégal des sessions de rattrapage pour les élèves des classes intermédiaires. Face à la presse ce matin, les syndicats ont aussi appelé à l’audit des écoles privées.

Il ne faut pas sacrifier les élèves des classes intermédiaires ! C’est le cri de cœur de l’Union syndicale pour une éducation de qualité. Selon les syndicalistes regroupés au sein de l’USEG, une mise à niveau de ces élèves est une nécessité.  « Je tiens beaucoup à ce que les élèves des classes intermédiaires de 2019/2020 ne soient pas sacrifiés sur l’autel de la pandémie », a fait savoir Amadou Thiaw, porte-parole du jour.

Avec la floraison des écoles privées, l’USEG demande également aux autorités éducatives de contrôler les écoles, mais aussi de sanctionner les responsables dont les écoles ne sont pas en règle. « Les écoles privées fleurissent. Et avec la Cosydep, il y a même une enquête qui est en cours sur les écoles privées, mais sur l’aspect que nous nous condamnons, c’est-à-dire la marchandisation de l’éducation » dénonce le syndicaliste. L’USEG qui déplore des lenteurs administratives, exige  des solutions rapides à leurs revendications syndicales.

l’Asnews

 829 Clics

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*