Matam : Les étudiants de Dande Mayo Bossea de la commune des Agnam rangés aux oubliettes.(Par Fadel Pam)

Le doute hante aujourd’hui ces étudiants qui ne savent plus à quel saint se vouer.Les parents avec espoir attendent avec impatience le retour de ses fils.Mais une fois dans le temple du savoir, les soucis se multiplient.Par conséquent,les étudiants ont besoin de subventions et d’aides.Et c’est ce qui fait défaut à ces étudiants de la commune des Agnam situés dans le Dande Mayo.Ils n’ont pas de logement et ils n’ont pas non plus de quoi acheter les tickets de restauration.Leur avenir reste incertain.
Certains se demandent peut-être pourquoi ils n’ont pas eu des subventions de leur maire. Malheureusement ,ils ont un maire qui ne les considère pas.
Et le comble dans tout ça, le maire de cette commune Monsieur Farba Ngom distribue chaque mois de Ramadan des vivres aux étudiants de la commune des Agnam dans le Diéry.
Mais pourquoi cette partialité si manifeste ?
À quand le tout Puissant Farba Ngom pensera t-il à ses étudiants qui sont toujours dans le besoin ?
Ou le Dande ne fait plus partie de la commune des Agnam.Pourquoi cette inégalité?
Les élections approchent,
Il est temps que Dande Mayo se réveille et prend son destin en main. La marche sera sûrement longue mais seule la lutte libère.
Une prise de conscience s’impose !

 2,860 Clics