Tchad: Mahamat Idriss Déby interdit toute manifestation de l’opposition

Le Conseil militaire de transition (CMT) au pouvoir au Tchad a interdit les manifestations de l’opposition et de la société civile censées débutées ce mardi sur l’ensemble du territoire national pour dénoncer un coup d’Etat institutionnel des militaires dirigés par Mahamat Idriss Déby Kaka.

« Toutes les marches ou manifestations, quelles que soient leurs dénominations, n’ayant pas eu un accord préalable et susceptibles d’occasionner des troubles à l’ordre public, sont strictement interdites sur l’ensemble du territoire national« , selon le décret signé par Souleyman Abakar Adoum, ministre de la sécurité publique.

A l’appel des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile, plusieurs manifestations sont prévues ce mardi dans différentes régions du Tchad. Ceux-ci appellent à se mobiliser contre le CMT qualifié « d’illégal et illégitime« .A lire aussi »Il a minimisé cette rébellion », Alain Foka évoque sa dernière conversation avec Idriss Déby

Le CMT refuse de négocier avec les rebelles

Dimanche, les militaires ont assuré qu’ils ne négocieront pas avec les rebelles du Front pour l’Alternance et la concorde au Tchad (FACT). Ce groupe été à l’origine des combats au cours desquels le président Idriss Déby Itno a été blessé mortellement. Le décès inopiné du Maréchal du Tchad ouvre une période d’incertitude dans ce pays pivot de la lutte contre le terrorisme.

 260 Clics